Focus

Image « La guerre de 14-18 » par Georges Brassens

09/04/2013« La guerre de 14-18 » par Georges Brassens

Discours du Mois – Avril 2013

« La guerre de 14-18 » par Georges Brassens

Georges Brassens (1921-1981), célèbre auteur-compositeur français a la particularité d’avoir écrit une centaine de poèmes qu’il a ensuite interprétés en accompagnement avec sa guitare. Né trois ans après la fin de la Grande Guerre, elle a tout de même retenu toute son attention. Il a composé en 1962, un poème musical traitant de la « guerr' de quatorz'-dix-huit », avec une grosse pointe de dérision et d’ironie.

« Depuis que l'homme écrit l'Histoire
Depuis qu'il bataille à cœur joie
Entre mille et une guerr' notoires
Si j'étais t'nu de faire un choix
A l'encontre du vieil Homère
Je déclarerais tout de suite :
"Moi, mon colon, cell' que j'préfère,
C'est la guerr' de quatorz'-dix-huit!"

Est-ce à dire que je méprise
Les nobles guerres de jadis
Que je m'soucie comm' d'un'cerise
De celle de soixante-dix?
Au contrair', je la révère
Et lui donne un satisfecit
Mais, mon colon, celle que j'préfère
C'est la guerr' de quatorz'-dix-huit

Je sais que les guerriers de Sparte
Plantaient pas leurs epées dans l'eau
Que les grognards de Bonaparte
Tiraient pas leur poudre aux moineaux
Leurs faits d'armes sont légendaires
Au garde-à-vous, je les félicite
Mais, mon colon, celle que j'préfère
C'est la guerr' de quatorz'-dix-huit

Bien sûr, celle de l'an quarante
Ne m'as pas tout à fait déçu
Elle fut longue et massacrante
Et je ne crache pas dessus
Mais à mon sens, elle ne vaut guère
Guèr' plus qu'un premier accessit
Moi, mon colon, celle que j' préfère
C'est la guerr' de quatorz'-dix-huit

Mon but n'est pas de chercher noise
Au guérillas, non, fichtre, non
Guerres saintes, guerres sournoises
Qui n'osent pas dire leur nom,
Chacune a quelque chos' pour plaire
Chacune a son petit mérite
Mais, mon colon, celle que j'préfère
C'est la guerr' de quatorz'-dix-huit

Du fond de son sac à malices
Mars va sans doute, à l'occasion,
En sortir une, un vrai délice
Qui me fera grosse impression
En attendant je persévère
A dir' que ma guerr' favorite
Cell', mon colon, que j'voudrais faire
C'est la guerr' de quatorz'-dix-huit »

  Par Jean-Bernard LAHAUSSE et Romain SERTELET

Mars 2013 Mai 2013

Ticket de rationnement

Discours

du

Mois

Konrad Adenauer le 23 janvier 1963

Guerre et Cuisine

 Konrad Adenauer
23 janvier 1963 
Allemagne Bonn

Crédit Photo : © La guerre de 14-18

 

Ressources

Des lycèens allemands à Bar-le-Duc
24/11/2014 Des lycèens allemands à Bar-le-Duc

Echange franco-allemand.

Lire la suite...
UN GARDIEN DE MÉMOIRE A VAUBECOURT
20/11/2014 UN GARDIEN DE MÉMOIRE A VAUBECOURT

Un témoignage bouleversant.

Lire la suite...
Au musée de Tronville
19/11/2014 Au musée de Tronville

Avec une classe de Longeville-en-Barrois.

Lire la suite...
A la découverte des objets de poilus
17/11/2014 A la découverte des objets de poilus

Avec l’école Ligier-Richier de Souilly.

Lire la suite...